Et si on papotait… avec JOhanna des Papotages de nana?

by Susanna McCallig on September 3rd, 2013

Ok aujourd’hui c’est la rentrée pour les enfants, et alors???

Qui dit rentrée dit nouveauté. Et pour tout le monde!

Je tenais donc tout d’abord à souhaiter à toutes et à tous une très bonne rentrée.

Et surtout, je tenais à vous présenter  LA nouveauté de la rentrée sur le blog: les interviews beauté réalisées en partenariat avec d’autres bloggeuses. L’idée est simple: découvrir la routine capillaire de plusieurs d’entre elles, qui se sont très gentiment prêtées au jeu des questions réponses.

On commence aujourd’hui avec JOhanna des Papotages de nana!

 C’est tout simple, j’adore son blog. On peut y trouver plein de trucs et astuces dans de nombreux domaines: beauté, food, DIY… J’aime énormément le ton décalé et plein d’humour employé par JOhanna, et tous les précieux conseils que l’on peut trouver sur son blog. Une pépite de blog!

 

Bonjour JOhanna,

Pourrais-tu stp te présenter brièvement pour nos lecteurs et lectrices qui ne te connaissent pas encore ? (depuis quand tiens-tu ton blog, est-ce un blog avec un focus plutôt mode, beauté, bons plans, coup de cœur, culture, as-tu un travail en parallèle?…) Où puises-tu ton inspiration ?

Bonjour Laura,

Moi, c’est JOhanna ou Nana pour les intimes et je suis aux commandes des Papotages de Nana depuis 5 ans. A l’époque, les blogs n’étaient pas répandus comme aujourd’hui. Ils étaient une sorte de journal intime un peu fourre tout. Donc, très naturellement sur les conseils de mon mari, j’ai ouvert mon blog et j’ai commencé à y raconter ma vie.

Etant d’un naturel curieux, gourmand et touche à tout, j’y parle avec légèreté de mes petits plaisirs quotidiens. Je suis une fille alors je parle d’anticernes, de vernis mais je partage aussi beaucoup de recettes de cuisine, de bons plans resto et quand j’ai le temps je customise des trucs pour les rendre uniques.

Le blog n’est pas mon métier et c’est tant mieux. C’est mon passe temps, ma page libre après des longues journées d’un boulot plutôt très sérieux, lui, pour le coup. Je bosse dans le juridique.

Quelle est ta routine capillaire ? Quels sont tes reflexes beauté le matin pour prendre soin de tes cheveux (soins, alimentation, brossage…) ?

Mes cheveux et moi, c’est un peu « Je t’aime moi non plus ». Comme toutes les filles, je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai et cherche toujours la perfection. Heureusement, je n’ai pas trop de problèmes capillaires. Mais, j’essaie tout de même de ne pas leur infliger n’importe quoi parce que je sais qu’ils n’aiment pas ça. Exit donc les permanentes, les lissages et les extensions. Je me contente de les colorer régulièrement dans les tons de roux que je chéris. Depuis bientôt un an, je me suis lancée dans les soins naturels et je me rends compte que mes cheveux vont beaucoup mieux. Je n’ai plus besoin d’une tonne de soins différents pour les maintenir en bonne santé. Un bon shampoing bio une fois par semaine (et oui, ça suffit depuis que je suis passée au naturel), un masque à l’huile de palme ou de coco une fois par mois et le tour est joué.

Pour le reste, je ne fais pas tellement attention à ce que je mange et je ne prends pas de compléments alimentaires, je dois avoir un bon métabolisme.

 Si tu étais une coiffure emblématique d’une époque antérieure, laquelle serais-tu, de quelles années (20’s, 60’s, 70’s) ?

Je serai, sans hésiter, un chignon banane rétro et rock à la fois (comme le jour de mon mariage, en somme).

Si tu étais une couleur capillaire ?

Le roux bien entendu. Et je préciserai qu’être rousse n’est pas une simple couleur de cheveux. C’est tout un art de vivre, une personnalité à part entière. On ne devient pas rousse, on l’est du plus profond de son être.

Quel conseil coiffure donnerais-tu à nos lectrices ?

Less is more peut-être. Arrêtons de se prendre la tête avec nos cheveux et au contraire, essayons de les apprivoiser.

Quel est le meilleur conseil en matière capillaire que tu ais reçu à ce jour, de qui émane-t-il ?

Alors là, je dois avouer que j’ai eu une vraie révélation de la part d’une personne travaillant chez Leonor Greyl, en janvier dernier. Elle m’a notamment appris à me laver les cheveux correctement et à faire des soins vraiment efficaces pour lutter contre mes problématiques (pointes sèches, racines grasses, cheveu plat, couleur terne)(oui, ça fait beaucoup pour une seule tête). Depuis, je ne me lave plus que le crane et non les longueurs, plus besoin d’après shampoing ou de soin démêlant. Ma couleur résiste plus longtemps. C’est une vraie révolution dans ma routine capillaire.

Ton idole coiffure (top model, coiffeur, star…) ?

Niveau couleur, j’adore le roux de Julianne Moore et Emma Stone. Et niveau coupe, j’aime bien ce que fait Nicole Ritchie.

Quel est ton secret pour avoir de beaux cheveux ?

Les produits naturels et les laisser sécher à l’air libre dès que je peux.

 As-tu une recette « home made » pour avoir de beaux cheveux ?

Je fais régulièrement un masque à base d’huile de coco et de beurre de karité pur. Dans une casserole, je fais fondre 3 cuillères à soupe de chaque, je mélange et quand c’est une peu refroidi, j’applique uniquement sur pointes et longueurs. Je laisse agir le plus longtemps possible. Toute la nuit, c’est le top. Ensuite, je rince, je lave et le tour est joué.

A quelle fréquence vas-tu chez le coiffeur ? Pour faire quoi (coupe, soins, couleur…) ?

Je ne vais quasiment jamais chez le coiffeur. J’ai la chance d’avoir de bonnes coiffeuses dans la famille qui s’occupent de rafraichir mes pointes au besoin (soit 2/3 fois par an). Pour la couleur, c’est presque tout le temps du homemade. Et si vraiment, je n’ai pas le moral, je vais chez le coiffeur pour faire un vrai ravalement de façade. Un peu comme une thérapie. Dans ces cas là, c’est radical : je passe du long au court et du roux au blond, sans prévenir personne.

Au quotidien, comment entretiens-tu ta chevelure ?

En ce moment, comme je le disais précédemment, j’applique le dicton « less is more ». Je ne les brosse quasiment pas, ne les sèche qu’à l’air libre. Je ne les attache JAMAIS ! Je fais un shampoing une fois par semaine et un masque une fois par mois et ça semble suffire. On ne m’a encore jamais arrêté dans la rue pour me dire que je ressemblais à un lévrier afghan 😉

Quels magazines, blogs lis-tu ?

Je ne lis pas de magazines, par manque de temps. Et aussi parce que les blogs ont toujours un temps d’avance alors j’y trouve instantanément les infos que je recherche. Et si tu veux que je te liste les blogs que je lis quotidiennement, demain on y est encore… Disons que je lis essentiellement les revues des copines : Mon côté fille, Démaquillages, Beauté Blog, Kléo Beauté, Babillages…

Si tu devais faire une « folie » capillaire quelle serait-elle ?

Me raser la tête comme GI Jane. Non mauvaise idée, j’aurais froid aux oreilles. Moins radical : Adopter la petite tête blonde et très courte de Carey Mulligan.

Ta pire erreur capillaire ?

Le vert, sans doute ?!

Ton coup de cœur coiffure de people, d’inconnu… ?

La coupe wavy blonde, racines apparentes de Rihanna aux Grammy Awards 2012. Ou son afro rouge vif et extravagant en 2011. Impossible  d’expliquer la raison mais j’adore.

 Une tendance cheveux que tu as adoré/détesté ?

En ce moment, on voit fleurir la coupe longue avec un côté rasé. Mais pourquoi ???? On nous referait pas le coup du mulet l’air de rien ? Sinon, j’aime bien la tendance coloration grise argentée. Je trouve que ça fait très chic et très original à la fois. J’adorerais oser mais je sais que ça ne m’irait pas.

Quelle est ta plus belle découverte capillaire ?

Les produits naturels définitivement !

Utilises-tu souvent des bijoux de tête, des headbands, foulards ?

Je ne suis pas tellement fan des accessoires de tête. Encore une fois, less is more. Sauf l’été où je m’autorise le bandana noué comme sur ma photo de profil. Mais, en vrai, c’est juste pour avoir moins chaud (aux oreilles) (tu l’auras compris, je suis sensible des oreilles).

Merci JOhanna pour ces papotages.

Pour retrouver JOhanna, et ses bons plans, c’est par ici.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *